Francis Guthleben nous entraîne dans un roman psychologique traitant des difficultés de l’homme actuel à aimer, puis à échanger et s’ouvrir aux autres. L’histoire d’amour constitue la base, la trame de l’histoire car l’amour n’est-il pas, en somme, qu’une affaire de mots, d’échanges et d’ouverture ?

D’un amour platonique à une passion destructrice, l’auteur présente deux êtres enfermés dans leur solitude, endormis émotionnellement, qui réapprennent à aimer et à communiquer, mais aussi à souffrir, en osant briser la glace dont chacun s’entoure. Pourquoi renouer avec une souffrance émotionnelle ? Cela est nécessaire pour rouvrir ses blessures anciennes, les ouvrir pour mieux les guérir.

Editions Desmaret – 2003

Un extrait

Ma gorge se noue, mes yeux se troublent. Cela fait bien longtemps que je n’ai plus pleuré, si longtemps que le souvenir s’en est effacé de ma mémoire.

À 36 ans, je suis une cellule de prison d’un mètre soixante-douze avec des bras et des jambes en guise de barreaux, deux yeux en guise de lucarnes, regardant la terre comme une parcelle de ma personne. 

La prise de conscience est subite, brutale, violente, d’un pas à un autre. À l’instant, j’étais plongé dans mes projets professionnels et dans mes ambitions personnelles. À présent, je songe à mes absences, à mes errances, sans espérance, sans présence.

J’ai oublié d’être en faisant. J’ai réalisé mon rêve de gosse : devenir un observateur privilégié du monde et un témoin de la marche des choses. Mais le gamin idéaliste s’est fait froid et calculateur. Le romantique ne parvient plus à s’émouvoir. Le poète a fermé ses yeux.

Achetez La Vie en Jaune sur le site de la Fnac.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :